La plupart des personnes atteintes d’émétophobie que j’ai traité ont d’abord lutté seules pendant de nombreux mois/années avant de venir consulter. Bien souvent elles ne savent pas que leur problème à un nom, qu’elles ne sont pas les seules à en souffrir, et que des thérapies efficaces existent afin de s’en débarrasser.

Cette méconnaissance existe également chez les professionnels, qui s’imaginent faire face à une personne souffrant d’anorexie, d’hypocondrie, ou encore de trouble obsessionnel-compulsif… D’où la mise en place de solution thérapeutiques inadaptées.

Bien que la définition de l’émétophobie peut paraître assez simple (peur de vomir ou de voir les autres vomir), les personnes en étant atteintes utilisent des “stratégies” très élaborées afin d’éviter leur peur au quotidien : restreindre son alimentation, se laver les mains X fois par jour, vérifier systématiquement les dates de péremption, éviter les restaurants et fast-food, éviter les transports en commun, etc…

Ce site a pour objectif de vous informer sur l’émétophobie et de vous orienter vers les traitements efficaces. Parmi ceux-ci, vous trouverez des tests, des témoignages, ainsi que des exemples de prise en charge psychothérapeutique.